Centre Culturel André Neher

Coin de l’hébreu (4)  

Ces racines qui se sont introduites dans notre quotidien

Depuis le coronavirus, certains mots ont envahi notre vécu quotidien…

Voici un petit glossaire de ce vécu, vu d’Israël : [cliquez sur ce lien]

Une histoire vécue en Israël :

בִּתְחִילַת הַשָׁנָה הַחֲדָשָׁה הָיָה בְּיִשְׂרָאֵל סֶגֶר בִּגְלַל הַקוֹרוֹנָה
. »בִּגְלַל הַסֶגֶר, הַיְלָדִים לֹא הָלֽכוּ לְבֵית הַסֶפֶר, הֵם לָמְדוּ בַּבַּיִת, בּ »זוּם
…אֵין חֲגִיגָה שֶׁל רֹאשׁ הַשָׁנָה וְשֶׁל חֲנוּכָּה, אֵין מֽסִבַּת תַחְפּוֹשׂוֹת שֶׁל פּוּרִים,
… אֵין סֵדֶר פֶּסַח בְּבֵית הַסֵפֶר, וְאֵין חֲגִיגַת שָׁבוּעוֹת

 

:אַחַת הָאִימָהוֹת שָׁלְחָה לְהוֹרִים אֲחֵרִים אֶת הַהוֹדָעָה הַבָּאָה
בְּיוֹם שֵׁנִי נְחַלֵק מַתְנַוֹת רֹאשׁ הַשָׁנָה + סוּפֽגָנִיוֹת + אוֹזנִי הָמָן + תַפּוּחֵי אֲדָמָה וְחַסָה ! »
« וְגַם מַתָנוֹת סוֹף הַשָׁנָה! נָא לְהַגִיעַ עִם מְחוּפָּשִׂים

 

Traduction :

Au début de la nouvelle année, il y a eu un confinement en Israël à cause du Corona (covid).

A cause de ce confinement, les enfants ne sont pas allés à l’école, ils ont étudié à la maison par « zoom ». Aucune fête de Rosh Hashana, de Hanouka, aucune fête de Pourim avec déguisements…pas de séder de Pessah à l’école, pas de célébration de Shavouot (Pentecôte)…

 

Une des mamans envoya aux autres parents la notice suivante :

« Lundi nous partagerons les cadeaux de Rosh Hashana + des soufganiot (beignets de Hanouka) + des oreilles d’Haman (gâteaux de Pourim) + des pommes de terre et de la laitue et également les cadeaux de fin d’année ! Prière de venir déguisés ! »

 

Réponses au Quiz de Tou Bishvat : 1-c ;   2-c ;   3-c ;   4-a ;   5-b ;   6-c.

Bravo à ceux qui ont essayé !

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.